MEMORISER LES ACCORDS
Liste des rubriques

- Quand on improvise, on n'a pas le temps de réfléchir, donc il faut avoir des repères faciles pour mémoriser à la fois la suite harmonique, les formules mélodiques qui s'y rapportent et les couleurs et dissonances sur lesquelles on veut jouer.
- Quand on travaille une grille il faut mémoriser les fondamentales des accords et la durée de ces accords : 1/2 mesure , 1 mesure ou 2 mesures , ou plus peut-être.
- Pour mémoriser les accords et leur durée on peut faire des exercices en arpégeant les accords et en les commençant sur la fondamentale.
Exemple :

travail sur la grille à partir des fondamentales

- On peut aussi utiliser 4 notes de la gamme qui se rapporte à l'accord, de préférence les 1ère , 2e , 3e , 5e , grâce auxquelles on a la tierce et la quinte de l'accord. (On peut aussi utiliser des pentatoniques.)
Exemple :

travail sur la grille en utilisant les pentatoniques

- Si on a bien en main les accords, on peut les enchaîner par la note la plus proche.
Exemple :

travail sur la grille par la note la plus proche

- Si un accord dure longtemps, on peut faire sonner la superstructure.
Exemple :

travail sur la grille en utilisant la superstructure

- Quand tous les accords durent une mesure ou plus, on peut jouer la gamme correspondante de l'accord durant la mesure. Il suffit de compter les mesures.

- Dans les enchaînements IIm7 - V7 ou IIm7b5 - V7b9 , s'ils sont dans la même mesure et si le tempo est medium ou rapide, il est plus simple d'utiliser la même gamme pour les 2 accords.

- Le but est de pouvoir jouer sans regarder la grille manuscrite, alors l'attention se portera automatiquement au bout d'un certain temps sur l'invention mélodique plutôt que sur la progression harmonique.


Liste des rubriques